L’un des ministères britanniques les plus sensibles passe à Google

L’un des ministères britanniques les plus sensibles passe à Google

06/06/2015 Actualités G Suite Sécurité 0

Pendant très longtemps, le gouvernement britannique a construit ses systèmes d’information autour des logiciels Microsoft. C’est encore largement le cas, mais les choses ont commencé à changer alors que les ministères se familiarisent avec le cloud, et des sociétés comme Google ont réussi à planter leur drapeau : le département des douanes et impôts du Royaume Uni (HMRC) a décidé qu’il était grand temps de passer à l’informatique en nuage et à décider de migrer toutes ses infrastructures dans le cloud du géant mondial de l’internet, devenant ainsi le tout premier grand ministère du gouvernement britannique à se détourner de Microsoft.


Ce sont plus de 70.000 fonctionnaires qui basculent, rejoignant les 2500 utilisateurs du Bureau du Cabinet (Cabinet Office) qui sont déjà sur Gmail. Google est évidemment heureux, et David Fitton, chef des ventes auprès du secteur public pour Google UK a déclaré :

« La décision du HMRC de stocker toutes leurs informations officielles dans les data centers de Google marque un tournant et l’agrément de l’approche de Google pour la gestion des informations sensibles ».

Bien sûr, il ne s’agit que d’un seul ministère, mais le HMRC est la 2ème plus grande division du gouvernement britannique et sans doute la plus puissante. Toutefois, Microsoft conserve son système d’exploiration installé sur les 450,000 ordinateurs des fonctionnaires, et continue même de supporter leur utilisation de Windows XP alors que le support officiel par Microsoft a pris fin en avril 2014.

Un porte parole du HMRC a motivé la décision de la manière suivante :

« HMRC has an ambitious digital future planned. This contract will make it easier for staff to collaborate on internal documents – providing greater flexibility and efficiency, while reducing costs. Following a successful pilot, we are planning to roll out Google collaboration tools to more people throughout HMRC later this year. We have carefully considered the protection of customer information and this remains our highest priority. »